Marques

Panier  

Aucun produit

0,00 € Total

Panier Commander

Now accepting PayPal

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Monture équatoriale 10Micron GM4000HPS

Monture équatoriale 10Micron GM4000HPS

25 250,00 €

Disponibilité : Sur commande

Monture 10Micron GM4000 HPS

La GM4000 HPS est une monture pour les observatoires à poste fixe, sous coupole ou sous abri. Capable de porter une charge atteignant 150 kg, elle peut accueillir un ou plusieurs instruments en parallèle, type Cassegrain ou Ritchey-Chrétien de 500mm ou 600mm de diamètre, voire plus. Elle est idéale pour les installation semi-professionnelles, pour les observatoires associatifs et pour les observatoires robotisés. Le pilotage peut s'effectuer en local ou à distance. Toutes les utilisations sont envisageables, depuis la photographie des galaxies à longue focale jusqu'au suivi photométrique des astéroïdes, en passant par l'imagerie à haute résolution des planètes ou du Soleil ou la spectrométrie des étoiles variables.

Grâce des encodeurs haute résolution positionnés sur chaque axe, l'entraînement est quasi-parfait et corrigé en permanence de tous les jeux. L'erreur périodique est ainsi garantie à +/- 0.5'' crête à crête sur des poses de 15min! L'autoguidage n'est alors même plus nécessaire. Le déplacement et suivi de n'importe quel objet est possible à haute vitesse grâce à 2 servo-moteurs (max : 15°/s). Comètes, station spatiale internationale (ISS), satellites sont alors photographiables dès lors que leurs paramètres orbitaux sont indiquées.

10Micron : aucun compromis

La mise sur le marché de systèmes photographiques de plus en plus polyvalents et de plus en plus sophistiqués ouvre de nouvelles perspectives pour l'astronome amateur. Aujourd'hui, ce dernier recherche à la fois de la très haute définition et de la rapidité de mise en oeuvre, ce que les technologies actuelles d'imagerie peuvent lui apporter. Les montures 10Micron suivent la même approche, dans leur propre champ d'action, à savoir la mécanique, en apportant la vitesse et la précision du pointage ainsi que la qualité du suivi. Le système HPS est d'ailleurs devenu une des références dans ce domaine.

Chaque astronome amateur sait qu'il ne dispose que de peu de temps sous un ciel clair et que chaque problème, même minime, peut compromettre une nuit. D'excellentes performances sur le papier ne signifient rien si l'utilisateur doit passer par des opérations longues et complexes pour les atteindre. C'est pour cela que les montures 10Micron ont été conçues, avec l'utilisateur comme centre des préoccupations. Ce sont les besoins des astronomes qui déterminent le mode de fonctionnement de la monture et non la monture qui dicte la marche à suivre.

Les montures 10Micron sont utilisées sur tous les terrains d'observation et dans toutes les régions du monde, depuis le jardin de l'astronome amateur jusqu'aux observatoires, pilotées en local ou à distance, depuis les régions froides du Nord canadien jusqu'au désert chilien de l'Atacama.

observatoireGM4000.jpg

Ci-dessus, une configuration de rêve en poste fixe : un télescope Ritchey-Chrétien de 500mm de diamètre et une lunette en parallèle, installés sur une monture GM4000. le tout sous une coupole. Le rêve ultime de bon nombre d'astronomes amateurs.

Filiale de la société industrielle italienne COMEC Technology, 10Micron conçoit depuis près de 15 ans des montures haute qualité, très réputées, particulièrement en Europe. 10Micron dispose ainsi d'un savoir-faire sur la fabrication de pièces haute qualité et l'accès à des machines CNC assurant une parfaite précision (enveloppe de la monture, vis sans fin, roue dentée...). 10Micron a développé aussi son propre système de contrôle (QCI puis HPS) permettant à la fois un contrôle à distance et sans l'aide d'un PC grâce à une raquette de commande simple et complète. L'utilisation d'une cartographie précise (mapping - méthode Tpoint) assure un parfait pointage.

La technologie HPS

Le coeur des montures 10Micron est le système HPS (High Precision and Speed) : la haute précision grâce à une paire d'encodeurs absolus associée à une excellente mécanique, la grande vitesse par une électronique et une motorisation très performantes.

Les montures HPS sont équipées d'encodeurs à haute résolution, montés directement sur chaque axe, ascension droite et déclinaison. Cette technologie est déjà en production dans les observatoires professionnels, où le coût et la complexité ne sont pas un facteur limitant. En mesurant directement et en continu la précision de rotation des axes, il est possible de compenser en temps réel la plupart des défauts mécaniques, tels que l'erreur périodique et le backlash. Par contre, pour être efficace, il est nécessaire de faire appel à des systèmes à haute résolution.

Depuis quelques années, cette technique est utilisée en astronomie amateur, souvent associée à une motorisation de type Direct-Drive, où les moteurs sont en prise directe sur les axes (voire constituent les axes eux-mêmes), sans faire appel à un étage de réduction à engrenages. Bien qu'offrant de nombreux atouts, les montures direct-drive sont d'un emploi assez délicat : équilibrage, sensibilité aux actions extérieures et puissance électrique nécessaire, entre autres. Pour ces différentes raisons, 10Micron a décidé de continuer à proposer un système d'entraînement avec roue dentée et vis sans fin.

Les encodeurs absolus utilisés dans les montures HPS ont été spécialement conçus pour cet usage. Avec une précision voisine du dixième de seconde d'arc, même les procédures de parquage et de sauvegarde de position ont été supprimées.

erreurPeriodique10MicronGM2000.jpg

La figure ci-dessus montre l'erreur périodique d'une monture 10Micron GM2000HPS sur une durée de 1600s, sur l'axe d'ascension droite. La mesure a été effectuée à l'aide d'un encodeur externe mesurant l'efficacité de la bouche de contrôle du système HPS, associant encodeur absolu et entraînement mécanique classique par roue dentée et vis sans fin. L'erreur fluctue en ordonnée à ± 0,6 seconde d'arc.

La monture GM4000HPS

La GM4000HPS est conçue pour les astronomes amateurs équipé d'un ou plusieurs tubes optiques pesant jusqu'à 150 kg au total (contrepoids non compris).

Les déplacements sont réalisés grâce à 2 moteurs continus équipés d'étages de réduction à courroies n'offrant aucun jeu d'inversion. La transmission s'effectue par le biais d'une roue dentée (en bronze B14, de 330mm de diamètre et de 430 dents en ascension droite, et de 244mm et 315 dents en déclinaison) et d'une vis sans fin (en acier de 32mm de diamètre en AD et en Dec.). Pour assurer un maximum de rigidité, les axes sont réalisés en acier de 85mm de diamètre pour l'axe d'AD et 80mm pour l'axe de Dec.

L'électronique de commande est intégrée dans un boîtier déporté. Les branchements des moteurs, des encodeurs et de la raquette de commande s'effectuent à l'aide de fiches DIN sécurisés. Le pilotage direct s'effectue avec une grosse raquette ergonomique pourvu d'un rétroéclairage et pouvant être utilisée avec des gants.

La monture est pilotable par les principaux logiciels astronomiques du marché, soit en utilisant le pilote ASCOM propriétaire, soit en utilisant le protocole compatible Meade LX200. La connexion physique s'effectue via un port série RS-232 ou via une fiche réseau Ethernet. 10Micron livre un logiciel dédié qui émule toutes les fonctions de la raquette de commande standard. Le port série RS-232 peut aussi être utilisé pour piloter une coupole, idéal dans le cas d'un observatoire automatique.

La base de données interne embarque de nombreux catalogues d'étoiles et d'objets célestes du ciel profond jusqu'à la magnitude 16. Les objets du système solaire sont inclus et leur suivi est indépendant du suivi sidéral classique. Il est possible de télécharger dans le système les éléments orbitaux des comètes, des astéroïdes et des satellites artificiels ; ces objets peuvent ensuite être pointés et suivis directement à la raquette.

L'utilisation d'un modèle de pointage incluant jusqu'à 25 étoiles rend le pointage extrêmement précis. Il permet la correction de la mise en station, des défauts de parallélisme et de perpendicularité ansi que la correction des termes principaux des flexions du tube optique. De cette façon, la précision peut atteindre 20 secondes d'arc RMS. Le même modèle peut être utilisé pour assurer un suivi optimal, en tenant compte de la réfraction atmosphérique (qui dépend de la pression atmosphérique locale et de la température). Un ensemble de fonctions supplémentaires aide les utilisateurs à réaliser une mise en station rapide sur le pôle céleste. Vous avez aussi la possibilité de sauvegarder et de récupérer toutes les données d'étalonnage de vos différentes sessions d'observation. Cette fonction est très utile si vous possédez plusieurs configurations avec des tubes optiques différents qui nécessitent des corrections de flexions différentes.

Le passage du méridien, problème typique des montures équatoriales de type allemand, n'est pas soumis à un retournement automatique. Un verrou paramétrable permet de continuer le suivi jusqu'à 30° avant ou après le méridien. Ainsi, les objets peuvent être suivis jusqu'à 4 heures après leur passage au méridien, sans retournement.

Du fait de l'excellente précision du suivi, l'autoguidage n'est pas nécessaire dans la plupart des cas. Les encodeurs absolus sur les deux axes permettent d'obtenir une précision de suivi de l'ordre de la seconde d'arc. Il reste toutefois possible d'autoguider, soit en utilisant le port compatible ST4, soit en utilisant les connexions série/Ethernet, avec des vitesses de correction configurables allant de 0,1x à 1x la vitesse sidérale. Une correction automatique de la vitesse de guidage en fonction de la déclinaison est possible ; de cette façon, il n'est donc pas utile de réétalonner l'autoguidage lors d'observations à différentes déclinaisons.

De nombreuses autre fonctions ont été conçue de façon à obtenir un maximum de souplesse d'utilisation, quels que soient les usages. La monture peut être allumée ou éteinte à l'aide d'un connecteur dédié sur le boîtier de commande. Une fonction d'équilibrage électronique aide à équilibrer la monture sans desserrer les freins. Le parquage de la monture est réalisable dans de nombreuses positions définies par l'utilisateur. Une fonction de pilotage de coupole est accessible par le port RS-232, évitant ainsi le besoin d'un PC externe dédié à cet usage. Une fois les paramètres de l'instrument insérés dans le système, le logiciel est capable d'effectuer tous les calculs nécessaires pour placer le cimier en face du tube optique.

Caractéristiques

Caractéristiques-
MECANIQUE
TypeMonture équatoriale type allemand
Poids120 kg sans accessoires
Capacité de chargeEnviron 150 kg
Intervalle de latitude23° à 70°
Plage de réglage en latitude± 10°
Barre de contrepoids60mm de diamètre en inox (poids : 13 kg)
AxesEn acier. 85mm de diamètre (AD) et 80mm de diamètre (Dec)
RoulementsRoulements à rouleaux coniques
Roues dentées330 mm de diamètre, 430 dents, en bronze type B14 (AD)
244mm de diamètre, 315 dents, en bronze B14 (Dec).
Vis sans fin32mm de diamètre (AD et Dec.), en acier, usinées et rectifiées
TransmissionDémultiplication par courroies
ELECTRONIQUE
Motorisation2 servomoteurs AC
Tension d'alimentation24V courant continu
Consommation électrique1,5A pendant le suivi
3A en vitesse maximale
6A en pic
Vitesse de pointageparamétrable de 2°/s à 5°/s
Précision de pointageInférieur à 20'' avec le modèle de pointage à 25 étoiles (max. 100 étoiles). Possibilité d'utiliser un logiciel de réalisation de modèles de pointage pour automatiser l'étalonnage.
Précision de suiviEnviron 1'' pendant 15 minutes, 0.6'' RMS avec le modèle de pointage sur 25 étoiles et la compensation des flexions et des défauts de mise en station.
Verrous de déplacement± 30° du méridien en A.D. (logiciel)
± 45° du méridien en A.D. (mécanique)
Interfaces de communicationPort série RS-232. Port GPS. Port d'autoguidage compatible ST4. Port Ethernet 10/100.
Bases de données embarquéesEtoiles : recherche par nom, par désignation de Bayer ou par désignation de Flamsteed. Catalogues stellaires BSC, SAO, HIP, HD, PPM, ADS, GCVS.
Ciel profond : catalogues M, NGC, IC, PGC, UGC (limité à la magnitude 16).
Système solaire : Soleil, Lune, planètes, astéroïdes, comètes et satellites artificiels.
Déplacement possible vers toutes coordonnées équatoriales et horizontales. Catalogue d'objets personnalisés.
Fonctions du logiciel internesPosition de parquage personnalisable. Etalonnage sur 2 ou 3 étoiles. Modèle de pointage sur 25 étoiles pour la correction des défaut de mise en station et des défauts géométriques de la monture. Estimation de l'erreur de pointage moyenne. Sauvegarde de plusieurs modèles de pointage. Vitesses de suivi sidérale, lunaire et solaires réglable sur les 2 axes. Correction de la vitesse de guidage en fonction de la déclinaison. Limites de déplacements au dessus de l'horizon. Verrous de pointage et de suivi autour du méridien. Assistance à l'équilibrage. Bases de temps et de coordonnées manuelles ou GPS. Pilotage de coupole via le port série RS-232. Réfraction atmosphérique paramétrable. Réglages de l'interface réseau. Filtre d'affichage des astéroïdes et des comètes. Interface multilingue. Aide à distance par Internet.
Pilotage par ordinateurPilotage distant par le port série RS-232 ou par l'interface Ethernet. Pilotage possible soit par le pilote ASCOM propriétaire ou par le protocole compatible Meade. Possibilité de mise à jour des éléments orbitaux des comètes, des astéroïdes et des satellites artificiels. Raquette de commande virtuelle par RS-232 ou Ethernet. Module Wifi en option.
dimensionsGM4000HPS.jpg

Eléments livrés

La monture GM4000 HPS est livrée avec :

  • Une tête de monture 10Micron GM4000 HPS
  • Un boîtier déporté avec raquette de commande (réf. 1452061) et câbles
  • Une barre de contrepoids

La monture est livrée sans trépied et sans contrepoids.

Galerie photo

Geissinger_IC1396_10Micron-GM2000_500.jp
La nébuleuse de la Trompe (IC1396)

Rolf Geissinger

Monture 10Micron GM2000 + lunette TEC 140ED + caméra CCD FLI Microline 16803 + filtres Baader Ha, OIII, SII

Site web de l'auteur
Torrazzo_M42_10Micron-GM2000_500.jpg
La Grande Nébuleuse d'Orion (M42)

Observatoire Astronomique de Torrazzo

Monture 10Micron GM2000 + lunette takahashi TOA-130 + caméra CCD Apogee Alta U2 + filtres Astrodon LRGB et Ha 6nm

Site web de l'auteur
  • Classe de capacité de charge Supérieure à 50 kg
  • Usage de la monture Poste fixe
  • Capacité de charge de la monture 150 kg
  • Poids net 120 kg

30 autres produits dans la même catégorie :