Err

Motorisation simple axe Orion pour EQ-1

Orion
(Code: OR7826)
110,00 €
Dont Ecopart : 0,10 €
Dont Ecopart : 0,10 €
1000g
En Stock
Paiement 100% sécurisé

Monético CIC Paiement, Paypal, Paiement en 3 fois sans frais.

Livraison express

Retrait en magasin, Colissimo, Chronopost, Transporteur (palette). France et Europe

Notre magasin

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 19h.

Le samedi, de 9h à 12h et de 14h à 18h

Notre savoir-faire

Toute l'expérience d'Optique Unterlinden

à votre service

Système de suivi pour compenser la rotation terrestre

  • Motorisation simple en AD pour la monture Orion EQ1
  • Avec raquette de commande et plusieurs vitesses sélectionnables
  1. Après la mise en station d'une monture équatoriale, l'axe d'Ascension Droite (AD) se trouve parallèle à l'axe de rotation de la Terre. Pour suivre les objets célestes sur une journée, il suffit donc d'effectuer un tour complet sur cet axe en 24h, en tournant dans le sens inverse de la rotation de la Terre. C'est là tout l'avantage de la monture équatoriale par rapport à la monture azimutale. Pour ce faire, on utilise généralement la molette ou le flexible de déplacement fin mais il est possible d'automatiser complètement la rotation en utilisant un moteur piloté par une raquette de commande.

    Orion a développé un moteur compatible avec la monture Orion EQ-1 qui s'adapte facilement sur l'axe de déclinaison et à l'aide d'un petit ressort (inclus). Il fonctionne naturellement à la vitesse sidérale (un tour en 24h) mais des mouvements sont possibles dans les deux sens avec les boutons de commande présents (suivant votre localisation dans l'Hémisphère Nord ou Sud). La vitesse est variable 2x ou 8x si vous souhaitez déplacer rapidement votre instrument dans une direction. Le moteur est débrayable si vous souhaitez déplacer votre télescope ou lunette sur un autre objet. L'alimentation électrique s'effectue à l'aide d'un boîtier piles (4x LR20 non-incluses).

    A noter : Il offre un suivi très appréciable en visuel... et en imagerie planétaire, mais il est déconseillé en imagerie longue pose.