Marques

Panier  

Aucun produit

0,00 € Total

Panier Commander

Now accepting PayPal

Filtre CCD CLS Astronomik

Filtre CCD CLS Astronomik

99,00 €

Disponibilité : En stock

Filtres CCD CLS Astronomik

Le filtre CLS CCD est utilisable par les boîtiers photos numériques (DSLR) et les caméras CCD pour réhausser le contraste des objets du ciel profond sous les cieux entâchés de pollution lumineuse (zones péri-urbaines).

Du fait de son spectre de transmission élargi par rapport au filtre UHC, la quantité de lumière captée pa rle boîtier ou la caméra est supérieure. Ce filtre a été conçu pour bloquer au maximum les lumières nuisibles et optimiser la transmission de la lumière "utile" pour l'astronome amateur. Il s'agit donc d'un très bon filtre pour la photographie noir et blanc, que ce soit avec des films classiques, un boîtier numérique ou une caméra CCD. Il peut aussi être utilisé pour les observations visuelles avec des instruments astronomiques ou des téléobjectifs, dont le rapport F/D est supérieur à 3.

Utilisation principale

Le filtre bloque totalement les raies d'émissions des éclairages artificielles (lampes à vapeur de sodium ou de mercure), ainsi que la lumière résiduelle diffuse dûe à la vapeur d'eau. Toutes les raies d'émission importantes en astronomie et celles exploitables par un oeil adapté à l'observation nocturne sont transmises. Le blocage par le filtre CLS de la zone IR du spectre permet aussi son usage avec des boîtiers numériques ou des webcams dépourvus de filtration IR.

AS015_2.png
  • L'axe horizontal des abscisses représente la longueur d'onde en nanomètres (nm). 400nm correspond au bleu profond, le vert à 520nm et le rouge à 600nm. La raie H-alpha de l'hydrogène ionisé, très prisée des astronomes amateurs, se situe à 656nm.
  • L'axe vertical des ordonnées représente la transmission du filtre (en %)
  • La courbe rouge indique la transmission du filtre
  • La courbe grise correspond à la zone du spectre accessible à l'oeil humain, de nuit. A ce moment, la base de la courbe est fortement réduite et la sensibilité est maximale à 510nm. Pare xemple, l'oeil est insensible à la raie H-alpha de nuit alors qu'il y est sensible de jour.
  • Les principales raies d'émission des éclairages artificiels sont figurés en orange. Il s'agit des lampes à vapeur de mercure (435.8nm, 546.1nm, 577.0nm et 578.1nm) et à vapeur de sodium (589.0nm, 589.6nm, 615.4nm et 616.1nm).
  • Les plus importantes raies d'émission des nébuleuses sont représentées en vert : Hydrogène ionisé (H-α à 656.3nm et H-β à 486.1nm) et Oxygène doublement ionisé (OIII, 495.9nm et 500.7nm).

Autres utilisations possibles

  • La résolution des étoiles doubles est facilitée.
  • Il est possible de photographier avec un boîtier numérique même sous des cieux fortement pollués sans modifier la balance des blancs.
  • Les modèles en chassis 31,75mm et 50,8mm puevent être utilisés en observation visuelle.
  • Le CLS CCD est un bon choix de couche de luminance lors de l'imagerie trichromatique avec des filtres à bande étroite.

Alternatives

Filtre CLS : Pour les caméras et boîtiers équipés d'un filtre anti-IR et pour l'observation visuelle.

Compatibilités d'usage

Type d'utilisationCompatibilitéCommentaire
Observation visuelle (ciel de campagne)niveau1.gifBon. Permet de filtrer la pollution lumineuse résiduelle de l'éclairage d'une rue, par exemple.
Observation visuelle (ciel de ville)niveau1.gifUn filtre UHC ou UHC-E est plus recommandé.
Photographie argentiqueniveau2.gifLa balance des blancs est presque parfaite.
Imagerie CCDniveau2.gifFiltration optimisée pour cet usage.
Photographie numérique (boîtier non modifié)niveau2.gifLéger décalage de la balance des couleurs mais le contraste est amélioré.
Photographie numérique (boîtier modifié)niveau2.gifLa balance des couleurs est quasiment parfaite.
Webcam/Vidéo (planétaire)niveau0.gif
Webcam/Vidéo (ciel profond)BonTrès intéressant si la pollution lumineuse est très forte.
  • Bande passante du filtre Antipollution bande large (type LPR)

30 autres produits dans la même catégorie :