Err

Tube optique Celestron SC 925 EdgeHD (CGE)

Celestron
(Code: CE91040-XLT)
3.195,00 €
12000g
Sur commande, nous contacter pour les délais
Paiement 100% sécurisé

Monético CIC Paiement, Paypal, Paiement en 3 fois sans frais.

Livraison express

Retrait en magasin, Colissimo, Chronopost, Transporteur (palette). France et Europe

Notre magasin

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 19h.

Le samedi, de 9h à 12h et de 14h à 18h

Notre savoir-faire

Toute l'expérience d'Optique Unterlinden

à votre service

  • Tube optique de 235mm polyvalent et compact
  • Excellent en planétaire et ciel profond
  • Conception optique Edge HD avec correcteur intégré
  • Etoiles rondes sur les bords de champ avec les grands capteurs
  1. Tout savoir sur les télescopes Celestron Edge HD

    Celestron propose depuis quelques années une version améliorée de ses célèbres Schmidt-Cassegrain. Cette version appelée "Edge HD" fournit en effet de meilleurs résultats sur les bords de champ (utile avec les plus grands capteurs). Facile et économique à fabriquer (grâce à un miroir primaire sphérique) les Schmidt-Cassegrain délivrent de très bons résultats au centre du champ mais présentent 2 aberrations problématiques en ciel profond : la coma et la courbure de champ. La coma est un aberration optique déformant les étoiles qui prennent l'aspect d'un cône à mesure que l'on s'éloigne du centre du champ. La courbure de champ augmente la taille (symétriquement) des étoiles en périphérie. Elle n'est pas très gênante en visuel, mais en photo les étoiles du bord paraissent plus grosses que celle du centre.

    Celestron a trouvé la parade en intégrant un correcteur à 2 lentilles sur le trajet optique (au niveau du perçage du miroir primaire). Le résultat est sans appel, même avec un grand capteur (format 24x36), les étoiles montrent une forme beaucoup plus sphérique, ponctuelle et nette. La courbure de champ est aussi 3 fois plus faible que sur un Schmidt-Cassegrain classique. Lancez-vous dans l'imagerie des plus belles nébuleuses et galaxies sans plus tarder, choisissez simplement le diamètre adapté à votre montre et budget. La gamme Edge HD se décline en 4 modèles : 8" (203mm), 9.25" (235mm), 11" (279mm) et 14" (355mm).

    Schémas optiques de la gamme Celestron Edge HD

    235mm : pour se perfectionner en ciel profond

    Légèrement plus grand que le 203mm, le C9.25 récolte 34% de lumière supplémentaire. Il permet de mieux voir les objets les plus diffus et dans une quantité plus importante. Comme le modèle 8" il permet de se lancer à la fois dans l'observation et la photographie du ciel profond avec de formidables résultats à la clé, et ceux pour des années. Découvrez avec le Celestron Edge HD 9.25" des centaines de nébuleuses et galaxies des catalogues Messier et NGC. Grâce à des filtres UHC ou OIII vous serez alors capable de visualiser de magnifiques détails sur les Dentelles du Cygne, des nébuleuses planétaires ou les magnifiques M42 (Orion), Lagune (M8), Dumbbell (M27), Lyre M57).

    Niveau planétaire cet instrument n'est pas en reste, poussez les grossissements pour vous régaler sur Jupiter, Saturne et la Lune. Notre satellite est une cible inlassable avec un tel instrument, découvrez d'innombrables cratères, failles et mers. Sur la plus grosse planète du système solaire contemplez les différentes bandes nuageuses et la grande tâche rouge de manière évidente (ainsi que les satellites galiléens). Enfin Saturne éblouira le débutant comme le passionné grâce à ses anneaux d'une remarquable netteté.

    Vue de la face avant d'un télescope Celestron C9.25 Edge HD

    Une conception mécanique élaborée

    Celestron a apporté à sa gamme Edge HD quelques innovations techniques très appréciables. Le blocage du miroir primaire est une belle avancée, permettant suite à la mise au point avec la molette, d'éviter que le miroir bouge (lors du passage au méridien pour le suivi ou utilisation du GOTO - pointage automatique). Cela est rendu possible par 2 boutons situés à l'arrière gauche du tube. Au niveau de la mise au point le shifting (déplacement minime qui désaxe le miroir primaire) est limité par la présence de 2 roulements à billes autour de l'axe de la molette.

    Vue de la face arrière (aération, blocage primaire, mise au point) d'un télescope Celestron C8 Edge HD

    Comme le tube est fermé entièrement en raison de la lame de fermeture à l'avant, et le correcteur intégré à l'arrière, Celestron a ajouté 2 aérations sur le tube optique. Ces fines ouvertures favorisent les échanges thermiques. La mise en température est plus longue mais la stabilité thermique au cours de la nuit est augmentée. A noter : des microfiltres sont présents empêchant l'intrusion de poussières dans le tube optique. Dernier point, la compatibilité Fastar de toute la gamme Edge HD. Cette option permet de transformer votre tube ouvert à f/10... à f/2 ! Grâce au système HyperStar remplacez le miroir secondaire et son support par un correcteur qui reçoit directement la lumière du miroir primaire, puis la transmet à votre caméra CCD ou APN. Vous pouvez alors accéder à des champs hyperlarges et une grande sensibilité photographique (qui dépend du rapport f/D).

    Important : Chaque EdgeHD a été testé non seulement pour la qualité de surface de chaque composant optique, mais aussi avec une caméra et une étoile artificielle afin de s'assurer que le système d'imagerie répond à notre assurance qualité. Ce «test d'acceptation finale» confirme que le EdgeHD sera performant sur le terrain et fournira des images astronomiques de haute qualité.

    Back focus et adaptateurs compatibles avec la gamme Celestron Edge HD

    Traitement Starbright XLT

    Il ne suffit pas de collecter le maximum de lumière il faut aussi la transmettre de la meilleure façon possible. Dans ce domaine Celestron est passé maître en la matière en proposant en série sur les gammes XLT, Edge, CPC... le traitement haute performance Starbright XLT. La traversée de la lame de Schmidt et la réflexion sur les deux miroirs de l'instrument ont pour effet de diminuer la quantité de lumière résultante. Pour minimiser les pertes Celestron a développé 2 solutions optimisées à la fois pour l'observation visuelle (spectre visible) et aussi, ce qui constitue une prouesse incroyable, pour l'imagerie CCD (spectre élargi vers l'ultraviolet et l'infrarouge).

    Courbe de transmission et réflexion du traitement Starbright XLT

    Tout d'abord les miroirs sont recouverts d'un traitement unique au monde composé de différentes couches très fines d'aluminium (Al), de quartz (SiO2) et de dioxyde de titane (TiO2). La courbe pointillée représente le taux de réflectivité des traitements appliqués aux miroirs primaire et secondaire. La réflectivité moyenne est de 93% de 400nm jusqu'à 750nm. Le traitement anti-réflexion déposé avec une très grande maîtrise des dépôts sous vide est composé d'éléments tels que la fluorite de magnésium (MgF2) et du dioxyde d'Hafnium(HfO2). La courbe pleine représente le taux de transmission à travers la lame correctrice, ce taux évolue en moyenne autour de 97% (!).

    En combinant les performances des traitements optiques aux taux de transmission des miroirs utilisés, le traitement Starbright XLT est en moyenne 16% supérieur au précédent traitement Starbright. Un gain appréciable et actuellement le meilleur traitement au monde si toutefois le renvoi coudé utilisé ainsi que les oculaires sont du même niveau.

    Courbe de transmission totale du traitement Starbright XLT

    Galerie d'astrophotographes

    La nébuleuse Pélican (IC 5070) par Grizzlyastro (Vaucluse, France).
    Télescope Celestron C9.25 EdgeHD sur monture équatoriale Celestron CGX-L. Avec caméra ZWO ASI294MM-Pro, filtres ZWO Ha, SII, O-III 7nm et réducteur Celestron 0.7x.
    (photo utilisée avec autorisation de l'auteur)
    La nébuleuse Dumbell (M27) par Laurent Desbats (Gironde, France).
    Télescope Celestron C9.25 EdgeHD avec monture équatoriale Celestron CGE. Avec APN Canon 60D modifié Astrodon, réducteur Celestron 0.7x et filtre Altaïr Quadband 50.8mm.
    (photo utilisée avec autorisation de l'auteur)
  2. Caractéristiques C8 EdgeHD C9.25 EdgeHD C11 EdgeHD C14 EdgeHD
    Référence CE91030-XLT CE91040-XLT CE91050-XLT CE91060-XLT
    Formule optique Edge HD
    Diamètre 203.2mm 235mm 279.4mm 355.5mm
    Focale 2032mm 2350mm 2800mm 3910mm
    Rapport de focale f/10 f/11
    Obstruction centrale 64mm (31.5%)
    9.9% en surfacique
    85mm (36.2%)
    13.1% en surfacique
    95mm (34%)
    11.5% en surfacique
    114mm (32%)
    10.3% en surfacique
    Traitement optique StarBright XLT
    Matériaux Aluminium (tube optique)
    Système de mise au point Déplacement/blocage du miroir primaire (par molette)
    Compatibilité Fastar Oui
    Correcteur intégé 2 lentilles (verre Schott)
    Back focus 133.35mm (filetage 2"-24 tpi) 146.05mm (filetage 3.29"-16 tpi)
    Cercle image 42mm
    Chercheur 9x50
    Longueur 432mm 559mm 610mm 787mm
    Diamètre 238mm 271.8mm 312.4mm 400.5mm
    Poids 6.35kg 9.53kg 13kg 21kg
    Garantie 2 ans
    • 1 tube optique Celestron C9.25 EdgeHD (235mm)
    • 1 oculaire Celestron Luminos 23mm (50.8mm)
    • 1 chercheur 9x50
    • 1 renvoi coudé 50.8/31.75mm
    • 1 sortie classique vissante mâle pour SCT (visual back 50.8mm)
    • 1 queue d'aronde mâle format Losmandy