Err

Télescope Dobson Sky-Watcher 400/1800 FlexTube

Sky-Watcher
(Code: SW0062)
2.350,00 €
96000g
Sur commande, nous contacter pour les délais
Date de disponibilité : 20 fév. 2021
Paiement 100% sécurisé

Monético CIC Paiement, Paypal, Paiement en 3 fois sans frais.

Livraison express

Retrait en magasin, Colissimo, Chronopost, Transporteur (palette). France et Europe

Notre magasin

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 19h.

Le samedi, de 9h à 12h et de 14h à 18h

Notre savoir-faire

Toute l'expérience d'Optique Unterlinden

à votre service

  • Très grand diamètre parfait pour l'observation du ciel profond
  • Bon pour l'observation planétaire et lunaire
  • Repliable pour éviter démontage complet et collimation
  • Transportable facilement par 2 personnes (tube + base) ou démontable
  1. Tout savoir le Dobson Sky-Watcher FlexTube 406mm f/4.4

    Depuis quelques années, la fièvre Dobson envahit de plus en plus les astronomes amateurs conscients que les plus fortes sensations sont ressenties avec les télescopes de grand diamètre. L'observation des planètes est en effet limitée à Jupiter, Mars, Saturne (et la Lune) alors que les amas, nébuleuses et galaxies se comptent par milliers dans un instrument de 400mm. Sans moteur ou électronique, les Dobson sont en effet les instruments procurant le plus de lumière, à un budget donné, par rapport à tout autre type d'instruments (pour la plupart motorisé et Go-To).

    Cependant la quête du diamètre engendre un désagrément majeur : l'encombrement ! Quand l'on désire observer dans les meilleures conditions, pour exploiter tout le potentiel de son instrument, loin de la lumière des villes, il est impératif de déplacer son matériel dans un véhicule puis de le monter et démonter. Or il faut de la place et effectuer si possible un minimum d'allées et venues lors du chargement. Bien que les structures Serrurier existent depuis longtemps, elles ne sont disponibles sur les Dobson bon marché que depuis peu et nécessitent un démontage/remontage permanent puis une reprise de la collimation (opération qui prend un peu de temps mais dont on finit par s'habituer avec l'expérience).

    Dobson-Flextube-406mm.jpg
    Dobson FlexTube 406mm f/4.4

    Sky-Watcher, qui conçoit des Dobson à tubes pleins appréciés des débutants et amateurs depuis de nombreuses années, a innové en 2009 en reprenant complètement le design de ses instruments. Le fabricant sino-canadien a cherché à combiner l'avantage de "l'assemblage complet" des tubes pleins et le faible encombrement procuré par les tubes ouverts. L'idée du "télescope télescopique" est désormais une réalité (à un prix qui reste très attractif) à travers la gamme FlexTube.

    Selon le principe que "le meilleur instrument est celui qu'on utilise le plus souvent" SkyWatcher pousse avec la gamme FlexTube plus loin le confort pour que vous n'hésitiez pas un instant à contempler le ciel et ses merveilles.

    FlexTube : le confort ultime

    Le principe du FlexTube est simple, il se base sur une conception type Serrurier, où 3 tubes soutiennent solidement la cage du miroir secondaire (qui supporte aussi le porte oculaire et le chercheur). Sauf qu'ici les tubes ne sont pas démontables car logés dans un serrage qui permet de les faire coulisser. En desserrant simplement 3 molettes, les tubes glissent vers le bas jusqu'à ce que l'instrument soit replié. Trois vis sur la cage du secondaire permettent ensuite de la bloquer sur la caisse du primaire. L'ensemble est beaucoup plus "petit" rentrant plus facilement dans de nombreux coffres de voiture.

    Le point important d'une telle configuration est la tenue de la collimation (alignement entre les 2 miroirs). D'après le constructeur, les FlexTube conservent le positionnement des 2 éléments optiques (particulièrement du miroir secondaire) à chaque pliage/dépliage. A noter : l'alignement n'évolue pas au cours de la nuit ou suivant la position du tube optique. Il n'y a donc rien de plus facile que de mettre en place de tels instruments. Sortez à l'aide des poignées (molettes de serrage en altitude) le télescope complet (40kg au total pour le plus grand modèle). Desserrez les molettes de serrage des tubes (ainsi que les vis de blocage). Faites coulissez la cage du miroir jusqu'à la position d'arrêt des tubes. Resserrez pour finir les molettes.

    Comme il n'y a pas besoin de mise en station, votre télescope est prêt pour une soirée d'observation pleine de découvertes (si vous n'avez pas touché au porte oculaire depuis votre dernière sortie la mise au point sera alors déjà "prête"). En seulement quelques secondes vous aurez effectué/évité les traditionnelles étapes : sortie du télescope / montage / collimation. Gagnez plus de temps et disposez d'un confort inégalé !

    Dobson-Flextube-replie.jpg
    Télescope Dobson Sky-Watcher Flextube une fois replié

    A titre d'information : Vérifiez, par sécurité (pour être sûr de bénéficier des pleines performances de votre optique), la collimation car le miroir primaire peut légèrement bouger si vous déplacez à l'aide d'une voiture (commun à tous les télescopes en général Dobson, Cassegrain ou Newton). A l'aide d'un cheshire ou en défocalisant la mise au point sur une étoile brillante.

    Conception mécanique

    Sky-Watcher ne propose pas seulement des télescopes à des prix très avantageux mais aussi des instruments faciles à utiliser comme le montre le système de basculement qui équipe toute la gamme de Dobson FlexTube. La firme sino-canadienne a en effet développé et breveté (United States Patent No. 6,940,642) une poignée qui permet de serrer ou de desserrer la fourche sur le tube optique. Ainsi en fonction de l'inclinaison du tube et du poids des accessoires présents dans le porte oculaire (tête binoculaire, oculaires de différents coulants) l'observateur peut augmenter ou diminuer les frictions. Le tube est alors suffisamment maintenu pour ne pas basculer vers le bas comme c'est le cas avec d'autres fabrications et assez libre pour être orienté facilement vers un autre endroit du ciel.

    Au contraire des fabrications très bon marché ou les télescopes Newton de petits diamètres, les Newton (Dobson) Sky-Watcher de 203 à 400mm disposent d'un miroir primaire parabolique. Les miroirs sont polis sphériquement puis retaillés pour atteindre une forme paraboloïdale (plus coûteuse et difficile à obtenir). C'est un critère de choix indispensable pour les instruments au-dessus de 130mm et à f/D court.

    miroir_parabolique.jpg
    A gauche : Différence entre miroir sphérique et parabolique - A droite : Zoom sur le système par poignée de serrage

    Au niveau du matériau employé pour le miroir primaire, les 203/254/305/355/406mm sont en Pyrex, ceux qui a pour effet de réduire les effets de la dilatation dus aux changements thermiques. En effet, le coefficient d'expansion thermique est plus faible que le verre standard ce qui réduit son temps de mise en température et assure une meilleure qualité d'image. Tout comme le secondaire, le primaire est recouvert de couches de dioxyde de Titane (SiO2) et de quartz (SiO4) pour une protection efficace.

    Un chercheur achromatique sur son support est aussi livré en standard. Avec un grand diamètre de 50mm pour un grossissement de 9x il révèle des objets invisibles dans les chercheurs de plus petites dimensions pour une recherche grandement facilité. Deux oculaire de 25mm et 10mm de focale vous permettront de débuter, dans un premier temps, en ayant une bonne palette de grossissements compatibles avec toutes les cibles possibles.

    Mise au point pour les Dobson FlexTube 355mm et 406mm

    La mise au point s'obtient par l'intermédiaire d'un porte oculaire Crayford bi-coulant. Il permet d'obtenir une mise au point fine grâce à la démultiplication 1:10. Un plus très appréciable lors d'observations à forts grossissements. Il permet de supporter de lourdes charges. Une vis de serrage située en bas du porte oculaire permet de maintenir la mise au point suivant l'orientation du tube optique.

    Crayford_Dual_Speed.jpg
    Porte-oculaire Sky-Watcher Dual Speed (molette noire à droite pour la démultiplication)

    A noter : Au delà de 300mm, les Dobson sont difficilement transportable seul (poids et volume de la plus petite partie trop élevé). Le 355mm comme le 405mm sont donc à placer dans un observatoire, sur un chariot ou doivent être déplacés à au moins 2 personnes. Si vous souhaitez transporter seul un instrument de très grand diamètre nous vous conseillons la gamme Sky-Watcher StarGate en structure Serrurier en 450 et 500mm (facilement démontable et remontable).

  2. Caractéristiques Dobson Sky-Watcher FlexTube 406mm f/4.4
    Formule Optique Newton
    Diamètre utile 406mm
    Longueur focale 1800mm
    Rapport F/D 4.4
    Pouvoir séparateur 0.29 seconde d'arc
    Clarté 4579x
    Grossissement maxi recommandé 500x
    Porte-Oculaire Crayford 50.8/31.75mm Sky-Watcher avec microfocuser (Dual Speed 1:10)
    Longueur du tube optique (replié/déplié) 1071mm/1685mm
    Poids du tube optique 30kg
    Monture Azimutale Dobson - Motorisation non compatible
    • 1 tube optique Newton FlexTube Sky-Watcher 406mm f/4.4
    • 1 monture azimutale Dobson
    • 2 oculaires coulant 31,75mm : Super 10mm et Super 25mm
    • 1 chercheur droit 9x50
    • Manuel d'utilisation en français