Quels oculaires choisir pour votre télescope ?

Dernière mise à jour : 14 décembre 2023

Comment choisir ses oculaires ?
Sommaire
  • Sélection par budget
  • Caractéristiques d'un oculaire
  • Comment choisir un oculaire?
  • Accessoires pour oculaires
Sans eux… aucune observation possible ! L’oculaire permet d’observer à travers un instrument astronomique. A ne pas confondre avec l’objectif sur les appareils photo (ils ont des rôles différents), l’oculaire grossit l’image produite par la lunette ou le télescope.
 
Il est composé de diverses lentilles, plus ou moins espacées, dont le nombre, la forme, la qualité de polissage déterminent sa qualité et performances. De nombreuses gammes existent présentant des caractéristiques différentes.
 
La plupart des télescopes et lunettes sont livrés avec des oculaires afin que l’observateur puisse démarrer ses premières observations. Cependant pour proposer des prix attractifs, ces oculaires sont de faible qualité. Il est ainsi fortement recommandé à la fois d’augmenter votre quantité d’oculaires et leur qualité.
Photo : la fantastique gamme Ethos de Tele Vue
Oculaires Televue Ethos

Sélection par budget

A moins de 40€ : Les oculaires sont généralement du même type/qualité que ceux fourni avec votre instrument.

Entre 40€ et 60€  : C’est dans cette tranche que l’on trouve les premiers oculaires pour compléter votre gamme (idéalement 3, 4 grossissements)
★  Notre conseil : la gamme Sky-Watcher SP Plössl

Entre 60€ et 200€ : On entre dans le moyen de gamme avec un champ apparent plus grand et une bien meilleure qualité optique (meilleure définition, piqué de l’image). 

Au-delà de 200€ : Le top ! Boostez nettement les performances de votre instrument. Gagnez nettement en champ d’observation, disposez d’une planéité parfaite, d’un contraste et d’une définition maximale. Les oculaires haut de gamme sont les plus plébiscités par nos clients. Plus facile à revendre aussi, ils sont un achat à long terme parfaitement rentable. Avec la satisfaction d’utiliser le meilleur.
★  Notre conseil : les gammes Tele Vue Delos, Ethos, Panoptic ou Pentax XW

Caractéristiques d'un oculaire

Principe d'utilisation d'un oculaire
Schéma montrant le principe d’utilisation d’un oculaire @Credits : Luxorion

• La distance focale (f2) :

C’est l’information la plus importante. Le « nombre » qui accompagne chaque oculaire. Plus celui-ci est petit, plus le grossissement et les détails sont importants. Plus le champ (zone d’observation sur le ciel) est faible. La focale est fixe (généralement) sur les oculaires astronomiques et s’étend généralement de 2.5mm à 55mm.

• Le coulant :

C’est la « largeur d’entrée» de l’oculaire. Il existe 2 formats standards : 31.75mm ou 1-1/4" et 50.8mm ou 2"  (pour les gros oculaires). Le 31.75mm est majoritairement utilisé, mais le 50.8mm est nécessaire si vous cherchez un maximum de champ d’observation (les lentilles utilisées étant nettement plus grandes).
Schéma d'un oculaire
Vue en coupe d’un oculaire type Plössl

• Le grossissement :

C’est simplement le rapport G=Focale instrument/Focale oculaire soit 75x pour un  Newton de 750mm de focale et un oculaire de 10mm (750 divisé par 10). Il est conseillé d’avoir 3 bons oculaires :
 
Un moyen (oculaire autour de 10-18mm de focale)
Un fort (oculaire inférieur à 10mm)
Un faible (oculaire supérieur à 20mm).
 
La limite max (à simple titre consultatif) est souvent de 2x « le diamètre de l’instrument ». Soit 400x pour un 200mm. Cela dépend de la qualité de l’oculaire, de l’instrument, de la turbulence atmosphérique…

• Le champ apparent :

Autre donnée importante. C’est « l’angle d’ouverture » de l’oculaire. Plus il est important, plus la zone d’observation sera grande. Il est généralement compris entre 43° et  100° voire 110° !  C’est un critère important, dont dépend souvent le prix de l’oculaire.
simulation de différents champs apparents d'oculaires
Simulation de la vision de la Lune à travers de 2 oculaires avec 2 champs apparents différents

• La pupille de sortie :

C’est la « taille » du faisceau lumineux produit par le couple instrument/oculaire. Il est important que la pupille de sortie ne soit pas plus grande que la pupille de votre œil (généralement entre 5.5mm et 6mm chez un adulte). Cela n’apporte rien si elle dépasse 6mm; cela engendre une perte de contraste et du vignettage (obstruction). C’est une donnée rarement prise en compte et pourtant importante. Elle se calcule facilement : P=Focale de l’oculaire/Rapport de focale de l’instrument. Soit P=5mm pour un oculaire de 25mm et un Newton ouvert à f/5.

• Le relief d'oeil :

C’est la distance entre la dernière lentille, et la position de l’œil. Plus cette distance est grande, plus le confort d’observation est important. L’observateur, peut même utiliser ses lunettes pour les oculaires dotés d'un relief de 20mm.

Comment choisir un oculaire ?

Face à la constellation de gammes et de modèles privilégiez les oculaires les plus renommés. Le test dans un club ou une star-party est un gros plus, dans le cas contraire, basez-vous sur les tests de magazines ou la notoriété de l’oculaire que vous ciblez.
 
Tentez de construire une gamme de 3 voire 4 oculaires sur le long terme, en vous équipant progressivement. Souvent la combinaison 5mm / 15mm / 25mm revient, elle couvre tous les grossissements sur la quasi-totalité des instruments. Le haut de gamme est recommandé, car vous aurez à la fois un oculaire de très bonne qualité (définition, piqué, et bord de champ sans aberration) et en même temps, en cas de revente, une faible décote (paramètre à prendre en compte).
Valise d'oculaires SkyWatcher UWA
Photo : Gamme d’oculaires Sky-Watcher 82° avec valise
• Si vous cherchez un oculaire de faible focale, entre 2.5 et 8mm (forts grossissements), optez pour l’une des gammes suivantes dont la définition/contraste sont élevés (Tele Vue Plössl ou Delos).

★  Idéal : sur les cratères lunaires, Jupiter, Mars, Saturne et les nébuleuses planétaires (souvent de petites tailles)

• Pour les grossissements moyens (focale de l’oculaire compris entre 10 et 18mm), investissez un budget maximal. C’est l’oculaire que vous utiliserez le plus souvent en raison de sa polyvalence. Il dispose à la fois d’un champ important, tout en permettant de voir de nombreux détails. Optez pour un champ apparent de 82, 100 voir 110°. Les gammes Tele Vue Nagler, Ethos ou Pentax XW sont à privilégier.

★  Idéal : sur tout le planétaire, le Soleil, les amas globulaires, les nébuleuses et les galaxies brillantes

• Enfin pour les faibles grossissements, oculaires dont la focale dépasse les 20mm, faites le choix déjà du coulant. Le 31.75mm pour rester avec le même coulant que vos oculaires de petite et moyenne focale (et ainsi utiliser un seul même filtre interférentiel UHC/O-III) ou du 50.8mm pour obtenir un maximum de champ. La gamme TeleVue Panoptic est parfaite en 31.75mm, ensuite en 50.8mm les gammes Pentax XW, Sky-Watcher UWA et les fantastiques Tele Vue Ethos.

★  Idéal : sur  la Lune en vision large, le Soleil, les nébuleuses et galaxies faiblement lumineuses

Accessoires pour oculaires

Vous trouverez à la fin de cette page des liens vers nos articles spécialement écris sur les renvoi-coudés, les lentilles de Barlows et filtres. Ce sont des accessoires importants qui nécessitent des explications détaillées
 
Nous vous proposons ici une "petite" sélection d'accessoires utiles pour améliorer la vision avec vos oculaires... et pour tout simplement les ranger délicatement.

Les têtes binoculaires :

La vision binoculaire (avec nos 2 yeux) offrent un confort d'observation unique et étonnant ! En effet notre cerveau en observant à travers une tête bino à l'impression de percevoir du relief (ce qui n'est pas le cas dans la réalité vu la distance qui nous sépare des objets astronomiques).
 
Bien que le budget pour un tel accessoire soit important (en plus de l'achat d'un 2ème oculaire identique au 1er), le gain est spectaculaire. En solaire, notre étoile apparait comme une boule et non un disque. Les anneaux de Saturne se détache de la planète. La Lune offre plus de relief et une vision 3D suprenante. Enfin, certaines nébuleuses peuvent donner l'impression de se détacher du fond de ciel ! La fatigue visuelle est moins présente (nul besoin de fermer un oeil en gardant l'autre ouvert).

Les correcteurs de coma :

Plus le rapport de focale d'un instrument est petit, plus l'aberration dite de "coma" est importante. Au point de dégrader une part non négligeable du champ d'observation à f/4.5 (et davantage à f/4 ou moins).
 
Les étoiles prennent la forme d'un triangle d'autant plus grand qu'on approche du bord du champ. Et cela quelque soit la qualité/champ apparent de votre oculaire ! 
 
Il est donc fortement conseillé aux utilisateurs de Newton et Dobson dont le rapport de focale est inférieur ou égal à 4.5 de s'équiper d'un correcteur de coma pour le visuel et/ou pour la photo (la taille des capteurs ne cessant d'augmenter).
 
 
Points forts de la bino Maxbright : 
 
✅ Une référence dans les têtes bino
✅ Le bon compromis prix/qualité
✅ Nombreux accessoires (correcteurs "Glasspath") compatibles suivant votre configuration optique
Points forts du correcteur de coma Kepler : 
 
✅ Sortie 50.8mm (adaptateur 31.75mm optionnel)
✅ Prix très attractif
✅ Bonne correction à f/4.5
✅ Pour le visuel uniquement

Les correcteurs DioptrX :

En 2005, TeleVue a développé un accessoire ingénieux qui consiste à corriger l'astigmatisme de la plupart des porteurs de lunettes. Les déformations de la cornée peuvent en effet provoquer chez certaines personnes l'obligation de garder leur paire de lunettes lors d'observations astronomiques, animalières ou terrestres.
 
La plupart aimeraient contempler les merveilles que nous offre la nature le plus simplement du monde : à l'oeil nu. TeleVue a imaginé un système capable de reprendre les corrections de vos lunettes ET adaptable sur le plus grand nombre possible d'oculaires TeleVue. Chaque système DIOPTRX est intégré dans un support pouvant être mis en rotation après fixation sur certains oculaires à long relief d'oeil de la marque.

Valises de transport :

Très vite après l'acquisition de votre premier instrument vous allez être confrontés au problème de transporter tous les accessoires... de plus en plus nombreux au fil des mois/années.
 
Afin d'éviter d'ouvrir chaque boîte d'oculaires systèmatiquement et de faire de nombreux aller-retour lors du chargement/déchargement de votre matériel regroupez vos filtres, oculaires, votre Barlow, laser vert, lampe frontale rouge... dans une seule valise !
 
Il en existe avec de la mousse prédécoupée comme celle ci-dessous. Il est possible de prendre un modèle chez Geoptik (nombreux formats disponibles) en découpant la mousse comme vous le souhaitez.
Points forts des correcteurs TeleVue DioptrX : 
 
✅ Permet de retirer vos lunettes (pour les astigmates)
✅ Compatible avec la plupart des oculaires TeleVue
✅ Facile d'installation et utilisation
Points forts de la valise Sky-Watcher : 
 
✅ Enveloppe rigide en aluminium + poignée
✅ 5 emplacements prédécoupés
✅ Prix très attractif
➤ Pour aller plus loin 
fleches
Choisir ses filtres
(à venir)
choisir son renvoi coudé
choisir ses filtres
choisir sa barlow

livraison optique unterlinden
Retrait en magasin, Colissimo, 
Chronopost, Transporteur (palette)
 
savoir faire optique unterlinden
Toute l'expérience d'Optique
Unterlinden à votre service
modes de paiement optique unterlinden
Monético CIC Paiement, Paypal,
Paiement en 3 fois sans frais
magasin astronomie colmar
5, rue Jacques Daguerre - 68000 Colmar,
+33 (0)3 89 24 16 05
Dernière mise à jour : 19 décembre 2023

Quels oculaires choisir pour votre télescope ?


Comment choisir ses oculaires ?
Sommaire
- Sélection par budget
- Caractéristiques d'un oculaire
- Comment choisir un oculaire?
- Accessoires pour oculaires
Sans eux… aucune observation possible ! L’oculaire permet d’observer à travers un instrument astronomique. A ne pas confondre avec l’objectif sur les appareils photo (ils ont des rôles différents), l’oculaire grossit l’image produite par la lunette ou le télescope.
 
Il est composé de diverses lentilles, plus ou moins espacées, dont le nombre, la forme, la qualité de polissage déterminent sa qualité et performances. De nombreuses gammes existent présentant des caractéristiques différentes.
 
La plupart des télescopes et lunettes sont livrés avec des oculaires afin que l’observateur puisse démarrer ses premières observations. Cependant pour proposer des prix attractifs, ces oculaires sont de faible qualité. Il est ainsi fortement recommandé à la fois d’augmenter votre quantité d’oculaires et leur qualité.
Oculaire Tele Vue Ethos
Photo : la fantastique gamme Ethos de Tele Vue

➤ Sélection par budget

A moins de 40€ : Les oculaires sont généralement du même type/qualité que ceux fourni avec votre instrument.

Entre 40€ et 60€  : C’est dans cette tranche que l’on trouve les premiers oculaires pour compléter votre gamme (idéalement 3, 4 grossissements)
★  Notre conseil : la gamme Sky-Watcher SP Plössl

Entre 60€ et 200€ : On entre dans le moyen de gamme avec un champ apparent plus grand et une bien meilleure qualité optique (meilleure définition, piqué de l’image). 

Au-delà de 200€ : Le top ! Boostez nettement les performances de votre instrument. Gagnez nettement en champ d’observation, disposez d’une planéité parfaite, d’un contraste et d’une définition maximale. Les oculaires haut de gamme sont les plus plébiscités par nos clients. Plus facile à revendre aussi, ils sont un achat à long terme parfaitement rentable. Avec la satisfaction d’utiliser le meilleur.
★  Notre conseil : les gammes Tele Vue Delos, Ethos, Panoptic ou Pentax XW

➤ Caractéristiques d'un oculaire

Principe de fonctionnement d'un oculaire
Photo : Schéma montrant le principe d’utilisation d’un oculaire @Credits : Luxorion

• La distance focale (f2) :

C’est l’information la plus importante. Le « nombre » qui accompagne chaque oculaire. Plus celui-ci est petit, plus le grossissement et les détails sont importants. Plus le champ (zone d’observation sur le ciel) est faible. La focale est fixe (généralement) sur les oculaires astronomiques et s’étend généralement de 2.5mm à 55mm.

• Le coulant :

C’est la « largeur d’entrée» de l’oculaire. Il existe 2 formats standards : 31.75mm ou 1-1/4" et 50.8mm ou 2"  (pour les gros oculaires). Le 31.75mm est majoritairement utilisé, mais le 50.8mm est nécessaire si vous cherchez un maximum de champ d’observation (les lentilles utilisées étant nettement plus grandes).
Schéma d'un oculaire
Vue en coupe d’un oculaire type Plössl

• Le grossissement :

C’est simplement le rapport G=Focale instrument/Focale oculaire soit 75x pour un  Newton de 750mm de focale et un oculaire de 10mm (750 divisé par 10). Il est conseillé d’avoir 3 bons oculaires :
 
Un moyen (oculaire autour de 10-18mm de focale)
Un fort (oculaire inférieur à 10mm)
Un faible (oculaire supérieur à 20mm).
 
La limite max (à simple titre consultatif) est souvent de 2x « le diamètre de l’instrument ». Soit 400x pour un 200mm. Cela dépend de la qualité de l’oculaire, de l’instrument, de la turbulence atmosphérique…

• Le champ apparent :

Autre donnée importante. C’est « l’angle d’ouverture » de l’oculaire. Plus il est important, plus la zone d’observation sera grande. Il est généralement compris entre 43° et  100° voire 110° !  C’est un critère important, dont dépend souvent le prix de l’oculaire.
Simulation de différentes champs apparents d'oculaires
Simulation de la vision de la Lune à travers de 2 oculaires avec 2 champs apparents différents

•  La pupille de sortie :

C’est la « taille » du faisceau lumineux produit par le couple instrument/oculaire. Il est important que la pupille de sortie ne soit pas plus grande que la pupille de votre œil (généralement entre 5.5mm et 6mm chez un adulte). Cela n’apporte rien si elle dépasse 6mm; cela engendre une perte de contraste et du vignettage (obstruction). C’est une donnée rarement prise en compte et pourtant importante. Elle se calcule facilement : P=Focale de l’oculaire/Rapport de focale de l’instrument. Soit P=5mm pour un oculaire de 25mm et un Newton ouvert à f/5.

•  Le relief d'oeil :

C’est la distance entre la dernière lentille, et la position de l’œil. Plus cette distance est grande, plus le confort d’observation est important. L’observateur, peut même utiliser ses lunettes pour les oculaires dotés d'un relief de 20mm.

➤ Comment choisir
un oculaire ?

Face à la constellation de gammes et de modèles privilégiez les oculaires les plus renommés. Le test dans un club ou une star-party est un gros plus, dans le cas contraire, basez-vous sur les tests de magazines ou la notoriété de l’oculaire que vous ciblez.
 
Tentez de construire une gamme de 3 voire 4 oculaires sur le long terme, en vous équipant progressivement. Souvent la combinaison 5mm / 15mm / 25mm revient, elle couvre tous les grossissements sur la quasi-totalité des instruments. Le haut de gamme est recommandé, car vous aurez à la fois un oculaire de très bonne qualité (définition, piqué, et bord de champ sans aberration) et en même temps, en cas de revente, une faible décote (paramètre à prendre en compte).
Valise d'oculaires Sky-Watcher UWA
Photo : Gamme d’oculaires Sky-Watcher 82°
avec valise
• Si vous cherchez un oculaire de faible focale, entre 2.5 et 8mm (forts grossissements), optez pour l’une des gammes suivantes dont la définition/contraste sont élevés (Tele Vue Plössl ou Delos).
★  Idéal : sur les cratères lunaires, Jupiter, Mars, Saturne et les nébuleuses planétaires (souvent de petites tailles)

• Pour les grossissements moyens (focale de l’oculaire compris entre 10 et 18mm), investissez un budget maximal. C’est l’oculaire que vous utiliserez le plus souvent en raison de sa polyvalence. Il dispose à la fois d’un champ important, tout en permettant de voir de nombreux détails. Optez pour un champ apparent de 82, 100 voir 110°. Les gammes Tele Vue Nagler, Ethos ou Pentax XW sont à privilégier.
★  Idéal : sur tout le planétaire, le Soleil, les amas globulaires, les nébuleuses et les galaxies brillantes

• Enfin pour les faibles grossissements, oculaires dont la focale dépasse les 20mm, faites le choix déjà du coulant. Le 31.75mm pour rester avec le même coulant que vos oculaires de petite et moyenne focale (et ainsi utiliser un seul même filtre interférentiel UHC/O-III) ou du 50.8mm pour obtenir un maximum de champ. La gamme TeleVue Panoptic est parfaite en 31.75mm, ensuite en 50.8mm les gammes Pentax XW, Sky-Watcher UWA et les fantastiques Tele Vue Ethos.
★ Idéal : sur  la Lune en vision large, le Soleil, les nébuleuses et galaxies faiblement lumineuses

➤ Accessoires pour oculaires

Vous trouverez à la fin de cette page des liens vers nos articles spécialement écris sur les renvoi-coudés, les lentilles de Barlows et filtres. Ce sont des accessoires importants qui nécessitent des explications détaillées
 
Nous vous proposons ici une "petite" sélection d'accessoires utiles pour améliorer la vision avec vos oculaires... et pour tout simplement les ranger délicatement.

•  Les têtes binoculaires :

La vision binoculaire (avec nos 2 yeux) offrent un confort d'observation unique et étonnant ! En effet notre cerveau en observant à travers une tête bino à l'impression de percevoir du relief (ce qui n'est pas le cas dans la réalité vu la distance qui nous sépare des objets astronomiques).
 
Bien que le budget pour un tel accessoire soit important (en plus de l'achat d'un 2ème oculaire identique au 1er), le gain est spectaculaire. En solaire, notre étoile apparait comme une boule et non un disque. Les anneaux de Saturne se détache de la planète. La Lune offre plus de relief et une vision 3D suprenante. Enfin, certaines nébuleuses peuvent donner l'impression de se détacher du fond de ciel ! La fatigue visuelle est moins présente (nul besoin de fermer un oeil en gardant l'autre ouvert).
Points forts de la bino Maxbright : 

✅ Une référence dans les têtes bino
✅ Le bon compromis prix/qualité
✅ Nombreux accessoires (correcteurs "Glasspath") compatibles suivant votre configuration optique

•  Les correcteurs de coma :

Plus le rapport de focale d'un instrument est petit, plus l'aberration dite de "coma" est importante. Au point de dégrader une part non négligeable du champ d'observation à f/4.5 (et davantage à f/4 ou moins).
 
Les étoiles prennent la forme d'un triangle d'autant plus grand qu'on approche du bord du champ. Et cela quelque soit la qualité/champ apparent de votre oculaire ! 
 
Il est donc fortement conseillé aux utilisateurs de Newton et Dobson dont le rapport de focale est inférieur ou égal à 4.5 de s'équiper d'un correcteur de coma pour le visuel et/ou pour la photo (la taille des capteurs ne cessant d'augmenter).
Points forts du correcteur de coma Kepler : 

✅ Sortie 50.8mm (adaptateur 31.75mm optionnel)
✅ Prix très attractif
✅ Bonne correction à f/4.5
✅ Pour le visuel uniquement

•  Les correcteurs DioptrX :

En 2005, TeleVue a développé un accessoire ingénieux qui consiste à corriger l'astigmatisme de la plupart des porteurs de lunettes. Les déformations de la cornée peuvent en effet provoquer chez certaines personnes l'obligation de garder leur paire de lunettes lors d'observations astronomiques, animalières ou terrestres.
 
La plupart aimeraient contempler les merveilles que nous offre la nature le plus simplement du monde : à l'oeil nu. TeleVue a imaginé un système capable de reprendre les corrections de vos lunettes ET adaptable sur le plus grand nombre possible d'oculaires TeleVue. Chaque système DIOPTRX est intégré dans un support pouvant être mis en rotation après fixation sur certains oculaires à long relief d'oeil de la marque.
Points forts des correcteurs TeleVue DioptrX : 

✅ Permet de retirer vos lunettes (pour les astigmates)
✅ Compatible avec la plupart des oculaires TeleVue
✅ Facile d'installation et utilisation

•  Valises de transport :

Très vite après l'acquisition de votre premier instrument vous allez être confrontés au problème de transporter tous les accessoires... de plus en plus nombreux au fil des mois/années.
 
Afin d'éviter d'ouvrir chaque boîte d'oculaires systèmatiquement et de faire de nombreux aller-retour lors du chargement/déchargement de votre matériel regroupez vos filtres, oculaires, votre Barlow, laser vert, lampe frontale rouge... dans une seule valise !
 
Il en existe avec de la mousse prédécoupée comme celle ci-dessous. Il est possible de prendre un modèle chez Geoptik (nombreux formats disponibles) en découpant la mousse comme vous le souhaitez.
Points forts de la valise Sky-Watcher : 

✅ Enveloppe rigide en aluminium + poignée
✅ 5 emplacements prédécoupés
✅ Prix très attractif
➤  Pour aller plus loin
Comment choisir son renvoi coudé ?
Choisir ses filtres (à venir)
Comment choisir ses filtres ?
Comment choisir sa Barlow ?

boutique astronomie optique unterlinden
Retrait en magasin, Colissimo, 
Chronopost, Transporteur (palette)
 
savoir faire optique unterlinden
Toute l'expérience d'Optique
Unterlinden à votre service
modes de paiement optique unterlinden
Monético CIC Paiement, Paypal,
Paiement en 3 fois sans frais
magasin astronomie colmar
5, rue Jacques Daguerre - 68000 Colmar,
+33 (0)3 89 24 16 05